Jardinage

Les engrais verts

Principe

Enrichir et améliorer le sol en y incorporant des plantes le plus souvent poussées sur place.

On profite ainsi du travail gratuit de ces végétaux qui puisent dans les profondeurs du sol et dans l'atmosphère des éléments qui seront utiles aux cultures suivantes. De plus, l'engrais vert protège le sol et, grâce à ses racines, le travaille en profondeur.

Certaines plantes productrices d'humus (seigle, phacélie, trèfle, etc.) peuvent remplacer partiellement le fumier et le compost.

Enfin, l'engrais vert absorbe des nitrates (composés nutritifs azotés) qui, autrement, seraient lessivés par les pluies et perdus. Au lieu d'aller polluer les eaux souterraines, ces nitrates peuvent être utilisés par les cultures.

Engrais vert

Au printemps

Sur les petites parcelles que vous ne voulez pas cultiver, semez de la moutarde, après 4 à 5 semaines de culture, vous faucherez et enfouirez cet engrais vert avant d'installer une culture

 

En été

Durant la première quinzaine d'août, semez du trèfle incarnat, il résiste à l'hiver et vous pourrez l'enfouir en mars ou avril.

Entre avril et juin semez des tagètes, cette plante agit contre les parasites du sol (nématodes).

 

Si votre jardin est en chantier, semez un mélange d'engrais vert fleuri sur les tas; vous éviterez ainsi le développement des mauvaises herbes.

Les plantes stimulantes

Parlons encore des plantes stimulantes. L'ortie, la valériane, la consoude, la camomille et le pissenlit.

 

Notez qu'il serait faux de penser que les plantes stimulantes sont capables de remplacer les engrais; considérez-les comme des vitamines ou des remontants capables d'améliorer l'assimilation des engrais.

 

Entre avril et juin semez des tagètes, cette plante agit contre les parasites du sol (nématodes).

Si votre jardin est en chantier, semez un mélange d'engrais vert fleuri sur les tas; vous éviterez ainsi le développement des mauvaises herbes.

ortie

Les orties utilisées pour renforcer la croissance des plantes. Contrairement aux croyances, l'ortie n'a aucune vertu insecticide; il faut savoir que le purin d'ortie en fermentation ou les orties en macération renforce la résistance des plantes contre les pucerons. Le purin fermenté à raison de:

1 kg de plantes fraîches ou 200 g de sèches entières sans racine dans 10 l d'eau et dilué 20 fois stimule la croissance.

On peut arroser les plantes ou les sillons avant la plantation. Le purin d'ortie est aussi utile contre la chlorose des plantes.

valériane

La valériane favorise la bonne formation des fleurs et protège contre le gel.C'est un extrait de fleurs de valériane qui sera utile; prenez les fleurs pour en extraire le suc que vous diluerez à raison de:

une goutte par litre d'eau à remuer durant cinq minutes

On pulvérise la préparation au printemps, l'après-midi précédant le gel. Pour favoriser la formation des fleurs, il faut pulvériser le suc de valériane à la même dose que contre le gel plusieurs fois au printemps.

consoude

Cette plante permet d'éviter les carences en potasse dans les tas de compost. On utilise la consoude en purin, décoction ou infusion à raison de:

1 kg de plantes fraîches entières mais sans racine, ou 150 g de sèches dans 10 l d'eau. Vous diluerez 20 fois cette préparation.

 

Il faut cependant noter que les carences en potasse sont relativement rares.

camomille

On en utilise les fleurs séchées à raison de:

50 g dans 10 l en Infusion ou décoction. L'arrosage de la préparation non diluée renforce les plantes et les jeunes semis.

On peut aussi arroser le sillon semé avant de recouvrir les graines.

dent-de-lion

Cette plante stimule la croissance des végétaux.

Préparez en purin 1,5 à 2 kg de plantes entières avec la racine ou 150 à 200 g de plantes séchées dans 10l d'eau.

En arrosage, les pissenlits reprennent leur lettre de noblesse.